Journal de bord n°4 - Mardi 12 décembre 2017

(actualisé le ) par J. MARTIN

Deuxième séance sur Maison de poupée.

Consigne : prélever une réplique de Nora et une réplique de Torvald du début de la scène. Se figer dans une posture qui indique quel est le rapport de force à l’œuvre à ce moment-là de la scène. Noir ou immobilité. Puis dire deux répliques de fin (une de Nora, une de Torvald). Nouveau tableau qui indique un changement dans le rapport de force.

Groupe 1 : Lauriane et Inès G., à genoux.

Groupe 2 : Bryand et Lyna, sur le départ.

Groupe 3 Enzo, Inès B.

Groupe 4 : Jenna, Anissa, "qui de nous deux a raison".

Groupe 5 : Alioune, Elaia, "j’ai la force de me transformer".

Groupe 6 : Sarah, Laur’Agness, Shirin, "aurais-je dû t’initier à mes soucis que tu n’aurais pas pu soulager".

Groupe 7 : Julie, Ingrid. Dos à dos. "Je penserai souvent à toi bien sûr"

Groupe 8 : Aïcha et Youram, "nous avons beaucoup à nous dire".

Groupe 9 : Ivenilde, Beyza, Cassandra, Shanaëlle. "Je chercherai à me créer de l’expérience"/"Partie, elle est partie"

Groupe 10 : Slimane, Khady. "Se séparer, se séparer, je ne puis accepter cette idée".

Groupe 11 : Yonia, Regina. "Cela me fait tant de peine Torvald".

Groupe 12 : Sally-Bell, Jenna. "Aveugle que tu es".

Improvisation n°2 : dans le film de Friz Lang, Metropolis, une créature à mi-chemin entre humain, humanoïde et robot est créé. Dans l’improvisation demandée, un robot parfait vient d’être inventé : une partie des comédien-ne-s doit mettre en valeur ce nouveau produit. Attention, il faut soigner l’entrée de la créature parfaite.

Groupe 1 : Ryan, Ethan, Youram, Aïcha. Dans le noir, lumière du portable qui éclaire Youram. Choix très affirmé qui fonctionne très bien.

Groupe 2 : Laur’Agness, Shirin, Thècle, Sarah, Ingrid, Julie.
Musique (avec le portable) sur l’entrée de Shirin qui traverse la scène. Laur’Agness danse autour d’elle. Puis toutes les filles dansent autour de Shirin. Ele finit par prononcer une seule parole : "me voici".

Groupe 3 : Bryant, Alioune, Sally-Bell, Inès G., Elaia, Lauriane.
Sally Bell filme et joue le rôle du réalisateur qui entraîne la créature, Lauriane, sur une chanson interprétée par Elaia et Inès G. Bryant et Alioune sont les esclaves de Lauriane et dansent autour d’elle.

Groupe 4 : Enzo, Jenna, Anissa, Inès B.
C’est la crise. Donc invention d’un modèle parfait : Inès. "J’adore, j’adhère".

Groupe 5 : Yoni, Slimane, Shanaëlle, Cassandra, Beyza, Regina
Musique. Présentateurs : Slimane et Yoni. Esclaves-humanoïdes : Beyza, Regina et Ivenilde, assises au sol, les yeux fermés. Les deux hommes annoncent le programme qui les commande : elles ne parlent jamais et font la vaisselle. Quand ils leur donnent des ordres, elles ouvrent les yeux en même temps puis obéissent. Shanaëlle et Cassandra arrivent et activent la révolte : toutes frappent alors les deux présentateurs.