Journal de bord n°5 - Mardi 9 janvier 2018

(actualisé le ) par J. MARTIN

- Discussion sur From the ground to the cloud. Julien explique bien que le contexte de création d’Internet s’est fait dans un moment assez alternatif de l’histoire des États-Unis, en tout cas au moment des hippies et des beatniks, bref un moment assez libertaire. Il s’agissait d’une communauté subversive. La question est donc : qu’est-ce qu’Internet est devenu à l’heure du capitalisme triomphant, des GAFA (Google, Amazon, Facebook). Internet est rattrapé par les firmes. Donc ces outils conçus pour nous libéreren réalité nous aliène, car un système économique vautour est passé par là.
C’était un spectacle très exigeant, avec des moments plus confus que d’autres.

- Introduction à Hamlet, de William Shakespeare. Pièce datée entre 1599 et 1602. Théâtre élisabethain (du nom de la reine, Elisabeth I).
Explication de la fable : le roi Hamlet meurt. Son épouse se remarie avec le frère du roi, Claudius. Hamlet, le fils du roi (qui porte donc le même nom que son père) est visité par le fantôme de son père qui lui révèle la vérité : il a été empoisonné par Claudius. À partir de là, Hamlet n’a de cesse que de venger son père.

Choix de la scène dela pantomime : le roi Claudius et la reine Gertrude assistent à la pantomime commandée par Hamlet, dans laquelle on voit un roi se faire empoisonné par un personnage masculin qui ensuite épouse la femme du défunt. Hamlet déclare : "c’est au théâtre que je prendrai la conscience du roi". Renversement : le théâtre n’est donc pas le lieu de l’illusion, mais celui de la vérité (ou de la vérité dans l’illusion, le faux, le jeu).
La scène est donc muette.

Les élèves ont eu accès aux costumes.

Groupe 1 : Enzo, Yaëlle, Anissa, Justine.
Enzo/Gertrude joue avec son costume de manière grandiloquente. Par exemple : elle s’essuie les yeux avec le tissu qui sert à renforcer sa poitrine. Aspect comique très clair.
Recommandation : rester bien concentré-e-s —> si c’est drôle, c’est le public qui rit, pas les comédien-ne-s. Il aut également bien jouer au centre.

Deuxième passage des élèves : la reine, qui a renforcé son derrière avec des tissus, twerke. Accentuation du jeu de pouvoir de Claudius.

Groupe 2 : Regina, Slimane, Yoni
Regina et Yoni sont enveloppés dans le tissu violet. Code couleur : Slimane est en jaune. Le Roi n’arrête pas de bouger, il est difficile pour l’assassin de lui mettre du poison dans l’oreille. Regina rejette l’assassin, puis finit par l’accepter. Jeu avec la couronne qui tombe de la tête du roi/Yoni : symbolique du pouvoir déchu. Prémonitoire de ce qu’il va se passer.
Deuxième passage : Yoni marque un temps d’hésitation avant de rattraper sa couronne et de la mettre sur sa tête. Slimane hésite, lui, à se saisir de la couronne à terre.

Groupe 3 : Elaia, Lauriane, Bryand, Alioune, Inès G.
Bryand et Alioune chantent "le Roi est mort ce soir".

Groupe 4 : Sarah, Laur’Agness, Julie, Thècle, Shirin

Musique : "L’amour est un enfant bohème", issu de Carmen.

Laur’Agness/le roi danse avec Sarah/la reine. Ellipse du meurtre : Sarah passe des bras de Laur’Agness à ceux de Julie. Le tissu jaune, qui était le symbole royal, est enlevé à Laur’Agness et donné à Julie. Hamlet arrive sur scène et tourne autour du nouveau couple. Puis il se retrouve face à Laur’Agness, fantôme du Roi.

Groupe 5 : Inès B., Lyna, Beyza, Ivenilde, Khady, Shanaëlle, Kassandra
Lyna/la reine et Khady/le Roi constituent le public de la pantomime. Khady/le roi décide d’arrêter la pièce qui le bouleverse. Lyna/la Reine comprend alors tout et se retourne contre lui.

Groupe 6 : Aïcha, Ethan, Youram
Aïsha et Youram jouent le roi et la reine.

septembre 2018 :

Rien pour ce mois

août 2018 | octobre 2018