Rencontre avec Pierre-Henry Gomont

par Jérémy MARTIN

Mercredi 4 Mars 2020, nous avons reçu au CDI l’auteur Pierre-Henry Gomont. Au cours de cette rencontre, organisée dans le cadre du Prix des lycéens, apprentis et stagiaires de la région Ile de France, les élèves de 2GA2 ont eu l’occasion d’interroger l’auteur sur sa bande-dessinée Malaterre.


A l’issue de cette rencontre, Pierre-Henry Gomont a eu la gentillesse de se plier à un petit exercice de dédicaces.

Les ouvrages dédicacés sont consultables au CDI.


Malaterre

Coureur, menteur, buveur, noceur… Gabriel Lesaffre a toutes les qualités. Depuis l’enfance, il est en rupture avec son milieu familial. Épris de liberté, il ne supporte pas l’autorité. Un jour, il tombe amoureux d’une lointaine cousine, Claudia. Elle a dix ans de moins que lui. Coup de foudre, mariage, trois enfants : Gabriel se laisser séduire par les charmes de la vie de couple et les délices du confort bourgeois. Mais ses vieux démons se rappellent à son bon souvenir. Gabriel s’ennuie. Il plaque tout, s’envole pour l’Afrique, reste cinq ans sans donner de nouvelles. Puis il réapparaît, fidèle à lui-même. Mêlant manipulation, persuasion et belles promesses, il obtient la garde de Mathilde et Simon, les deux aînés, et les emmène avec lui en Afrique équatoriale. Pour ces deux jeunes ados, une nouvelle existence commence : ils découvrent l’Afrique et une vie « festive, bigarrée, frivole et un peu vaine ». Mais ils doivent aussi supporter les incessants problèmes d’argent de leur père, héritier d’un domaine qu’il est incapable de gérer, et son penchant insurmontable pour la boisson. Et si le rêve africain finissait par se dissiper dans les vapeurs d’alcool ?

Pierre-Henry Gomont

Pierre-Henri Gomont est né en 1978. Il signe en 2011 le dessin de son premier album, Kirkenes, et la même année réalise en solo Catalyse, publié chez Manolosanctis. Avant d’être dessinateur, il a été sociologue et garde de cette expérience professionnelle un goût pour les histoires à dimension sociale et ethnographique. En 2016, il adapte Pereira prétend (Sarbacane, 2016) d’Antonio Tabucchi et reçoit le Grand Prix RTL de la bande dessinée ainsi que le prix de la bande dessinée historique des Rendez-vous de l’Histoire de Blois.

janvier 2021 :

Rien pour ce mois

décembre 2020 | février 2021