Accueil > Les clubs et l’EDD > Les projets EDD > Le potager pédagogique et les espaces verts > Le composteur du potager pédagogique

Le composteur du potager pédagogique

Publication : (actualisé le ) par Jérémy MARTIN

Le potager est un espace partagé constituant un écosystème singulier dans notre lycée. Il regroupe une biodiversité importante, comprenant des animaux tels que des insectes dégradant la matière organique, des végétaux tels que des framboisiers ou des jacinthes… Cet écosystème est donc un lieu d’observation des interactions entre les êtres vivants.
Les membres du club sciences ont pensé que l’ajout d’un composteur permettrait de comprendre le rôle des organismes qui recyclent la matière organique. Ce composteur acheté par le lycée permettr également aux personnels, enseignants et élèves qui le souhaitent de venir déposer leurs déchets. De même, les élèves pourront mettre en place des gestes dans le tri des déchets au lycée et les reproduire à la maison.

Qu’est-ce que le compostage ?

Composter, c’est recycler les déchets verts du jardin et de la maison en les amassant en tas pour qu’ils se décomposent dans un composteur.

Compost’ signifie ‘Engrais composé’. C’est un fertilisant à base de déchets d’origine végétale ou animale. Le compostage est un processus de transformation des déchets organiques (déchets de cuisine, déchets verts et de bois) par des micro-organismes et petits animaux (bactéries, vers de terre) en un produit comparable au terreau : le compost. C’est un apport de matière organique naturelle à utiliser directement dans son jardin, un fertilisant d’excellente qualité et 100 % naturel. De plus, il allège la terre et permet des économies d’engrais, de terreau et d’eau, et surtout, composter permet de réduire nos déchets (de cuisine et de jardin).

Vous souhaitez tenter l’expérience chez vous ?

Comme nous, vous souhaitez vous lancer dans l’aventure du compostage ? Voici quelques conseils pour vous lancer.

L’emplacement :

Tout d’abord l’emplacement, il est conseiller d’installer son composteur dans un endroit ombragé du jardin.

Le contenu :

Il doit être rempli à 50 % avec des matières organiques "humides" et à 50% de déchets "secs".

Matières organiques "humides" :
- épluchures de fruits et légumes,
- les trognons de pomme, de choux, de brocoli,
- fruits et légumes gâtés,
- sachets de thé,
- filtres et marc de café,
- les déchets du jardin : tontes, plantes et feuilles fanées,
Ils permettent d’apporter de l’eau et de la nourriture aux bactéries et champignons.

Les déchets "secs" :
- les coquilles d’œufs,
- l’essuie-tout, les mouchoirs et les serviettes non-blanchies,
- le carton fin,
- les boites d’œufs
- feuilles mortes,

Veillez à mélanger de temps en temps les deux types de déchets pour faire circuler l’air et permettre aux bactéries, champignons et petits insectes de les transformer. Après quelques mois, vous pourrez utiliser votre compost 100 % naturel. Et voilà, comme nous, vous êtes prêts à planter des framboisiers, des jacinthes, du choux et à semer des radis, des carottes...

Ajouter un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom