Accueil > Actions culturelles > Lycéens et apprentis au cinéma > Lycéens et apprentis au cinéma, édition 2021/2022

Lycéens et apprentis au cinéma, édition 2021/2022

Publication : par Jérémy MARTIN

Lycéens et apprentis au cinéma est un dispositif scolaire qui s’inscrit dans la politique de sensibilisation et d’éducation artistique du jeune public conduite par le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée). Il s’adresse aux élèves des lycées d’enseignement général et professionnel, publics et privés, des lycées agricoles et des centres de formation des apprentis (CFA).

Pour cette nouvelle édition, les élèves de 2GA2, TG3, 2GT3 et LLCER Agnlais assisteront à la projection de 3 films :

  • Johnny Guitare
    de Nicholas Ray
    États-Unis - 1954 - 1h48 - couleur - avec Joan Crowford, Sterling Hayden, Mercedes McCambridge...

    Tenancière d’un saloon, Vienna embauche Johnny Logan comme musicien, un homme qu’elle a connu autrefois. Ils vont être en proie à la haine d’Emma Small, jalouse de Vienna et de sa relation avec le héros local, le "dancing kid", qu’elle croit à l’origine de la mort de son frère lors d’une attaque...
  • The Big Lebowski
    de Joel et Ethan Coen
    États-Unis – 1998 – 1h59 – couleur avec - Jeff Bridges, Julianne Moore, John Goodman...

    Jeff Lebowski, prénommé le Duc, est un paresseux qui passe son temps à boire des coups avec son copain Walter et à jouer au bowling, jeu dont il est fanatique. Un jour deux malfrats le passent à tabac. Il semblerait qu’un certain Jackie Treehorn veuille récupérer une somme d’argent que lui doit la femme de Jeff. Seulement Lebowski n’est pas marié. C’est une méprise, le Lebowski recherché est un millionnaire de Pasadena. Le Duc part alors en quête d’un dédommagement auprès de son richissime homonyme...
  • La Leçon de piano
    de Jane Campion
    Nouvelle-Zélande, Australie – 1993 – 2h01 – couleur - avec Holly Hunter, Harvey Keitel, Sam Neill...

    Ada, mère d’une fillette de neuf ans, s’apprête à partager la vie d’un inconnu, au fin fond du bush néo-zélandais. Son nouveau mari accepte de transporter toutes ses possessions, à l’exception de la plus précieuse : un piano, qui échoue chez un voisin illettré. Ne pouvant se résigner à cette perte, Ada accepte le marché que lui propose ce dernier : regagner le piano, touche par touche en se soumettant à ses fantaisies...