Accueil > Les clubs et l’EDD > Les projets EDD > Le rucher > Des news des abeilles

Des news des abeilles

Publication : par Jérémy MARTIN

Le lundi 14 novembre, notre spécialiste des abeilles, Gabélus GOMBE est venu rendre visite à nos pensionnaires. Très peu actives par ces temps, l’apiculteur en a profité pour prendre de leurs nouvelles et s’occuper un peu d’elles.
Il a invité Mme TOBIA et M. MARTIN à ce joindre à lui pour leur expliquer au fur et à mesure ce qu’il réalisait.

Tout d’abord, notre apiculteur a versé 2 kg d’un sirop, très riche en sucre et en protéine, pour donner un petit coup d’énergie à nos travailleuses.


Pour rappel, ce sont des abeilles noires ou Apis Mellifera Mellifera, originaire d’Afrique, elles ont fait un long voyage avant d’arriver sur le territoire français et de s’y installer définitivement. Ce qui peut expliquer entre autres, leurs grandes capacités d’adaptation à leur environnement. Elle est très appréciée des apiculteurs français car elle consomme peu de nourriture durant l’hiver, elle hiverne remarquablement bien, même lorsque l’hiver est froid. Elle résiste bien aux maladies, possède une bonne longévité et s’adapte bien à son biotope.
Elles sont différentes des abeilles Buckfast aussi très répandues sur notre territoire et qui a tendance à consommer beaucoup de nourriture durant l’hiver et qui propolise beaucoup l’intérieur de la ruche.


Dans un second temps, Gab a retiré les étiquettes usagées, installées il y a quelques temps afin de protéger nos petites abeilles, d’un terrible parasite les rendant faibles et malades, le Varroa destructor.

Pour finir, toujours accompagné des professeurs Mme TOBIA et M. MARTIN, il a vérifié les allées et venues des frelons, un peu trop présents autour de la ruche. Par la force des bras et équipés d’une terrible raquette, Gab a su montrer la porte de sortie à ce spécimen qui, rappelons le, est extrêmement nuisible pour la colonie.
Avec toutes ces petites attentions, nos abeilles sont redevenues très actives, sortant malgré le froid et se sentant enfin en toute sécurité en l’absence des vibrations des ailes des frelons.

Prochaine étape l’organisation d’un temps de questions réponses entre Gabelus et les élèves !