Dia de los muertos - Un escape game pour apprendre en s’amusant !

par J. MARTIN

Face à l’engouement de nos jeunes pour les Escape Game, nous avons décidé d’en faire usage dans nos pratiques enseignantes. L’objectif de cette activité était donc d’ouvrir les élèves à des contenus pédagogiques en lien avec le monde hispanophone tout en diversifiant notre approche des apprentissages en rendant les élèves acteurs et autonomes.
Mesdames Fortuné et Hierthes, professeurs d’espagnol au lycée Georges Braque, ainsi que leur collègue, Monsieur Martin, professeur documentaliste, ont décidé de dédier une heure par semaine à la réalisation d’un Escape Game, sur la fête des morts.

Cet atelier a débuté, avec des élèves de seconde, le lundi 24 septembre 2018 et a pris fin le 1er octobre. Les deux classes se sont réunies tous les lundis. Les deux semaines suivantes ont permis à l’ensemble des élèves et des enseignants de l’établissement de tester ce jeu et d’apprendre par un activité qui se voulait ludique et interactive, les élèves étant placés dans des situations de communication diverses et variées.
Nous avons dans un premier temps introduit la thématique de la fête des morts et des rituels mis en place au Mexique en cette période. Nous avions à cœur que les élèves comprennent le sens – festif – que cet événement revêt pour les mexicains : par le biais de photos, d’affiches et de courts-métrage, nous avons posé les premiers jalons de cet apprentissage. Une fois isolés les différents éléments en lien avec cette fête, les élèves ont chacun choisi un point à travailler tout particulièrement : les calaveras, la musique, les autels, les offrandes, les squelettes, les piñatas…

Ce choix a permis aux élèves de travailler dans deux directions différentes :

illustrer la fête des morts par des affiches expliquant aux visiteurs / aux élèves en quoi consiste cette fête et comment elle s’organise. Nous avons en effet choisi de reprendre cette activité pour la semaine des langues ainsi que pour la journée portes ouvertes qui se déroulera courant février. Il s’agissait donc d’ouvrir au plus grand nombre cet escape game.

Dans un second temps, et toujours à travers un thème préalablement choisi, les élèves devaient imaginer une épreuve pour leur escape game. Nous nous sommes servis du film COCO, que les élèves ont vu à l’issue de l’activité, pour monter la trame de notre jeu.

Ainsi, il nous a semblé tout à fait pertinent de travailler sur le personnage de Frida Kahlo, présent dans l’œuvre. Dans ce film d’animation, les morts doivent traverser un pont pour rejoindre le monde des vivants. Et nous voyons d’ailleurs un avatar de l’artiste peintre tenter de le traverser. Nous avons repris cette idée dans notre jeu et élaboré toute une série d’épreuves permettant, comme dans le film, à Frida de bénéficier de toutes les offrandes laissées dans le monde des vivants.

Nous avons choisi de réaliser cette activité en français, de façon à ce que tous les élèves puissent participer au jeu (les germanistes et les lusophones). Nous devons insister sur le fait que cet escape game a suscité un vif intérêt, tant auprès de nos élèves que des professeurs.

Fort de ce succès, nous avons décidé de renouveler cette expérience avec les terminales ES à l’occasion des fêtes de fin d’année...