Accueil > Actions culturelles > Le Théâtre à Braque > CREAC - CDN Sartrouville > « Réparer les vivants » : Un projet artistique

« Réparer les vivants » : Un projet artistique

Publication : (actualisé le ) par Jérémy MARTIN

« Réparer les vivants » : Un projet artistique fédérateur à Georges Braque

Sur une proposition du Théâtre de Sartrouville, les classes de 2°6 et 1°ES1 du Lycée Georges Braque porteront cette année un projet de création artistique autour du roman Réparer les vivants de Maylis de Kerangal. Accompagne ?s par une dramaturge, une comédienne et un créateur sonore, chaque classe crée une fiction radiophonique s’inspirant librement de leur lecture du roman. Racontant la mort d’un jeune homme et les vingt-quatre heures de la transplantation de son cœur dans un autre corps, l’œuvre raconte l’histoire d’un don, le portrait d’une adolescence, la place de la mort dans nos sociétés. Le projet mise sur une ouverture vers des horizons nouveaux, artistiques et civiques, dans une démarche collective et fédératrice.

Lors de la visite du théâtre en septembre, les élèves ont découvert les me ?tiers du théâtre, dont celui de metteur en scène. Jeudi 4 octobre, ils ont assisté à la première représentation d’un parcours de cinq spectacles. Puis, dans différents ateliers, les lycéens vont s’engager dans une pratique artistique mêlant dramaturgie (choix d’extraits de textes, réécriture, écriture d’invention), jeu théâtral (mise en voix, improvisation) et création sonore (bande son, choix musicaux, ambiances, bruitages). Plus tard, ces deux classes et leurs enseignants rencontreront des élèves des lycées Le Corbusier de Poissy, Jules Vernes et Evariste Galois de Sartrouville accueillant également le projet pour monter ensemble un spectacle auquel familles et amis seront invités.

Réparer les vivants - teaser from Théâtre de Sartrouville-CDN on Vimeo.

Le projet viendra évidemment enrichir les enseignements littéraires, en termes d’acquisition de références culturelles et artistiques mais aussi grâce a ? la pratique de l’écriture fictionnelle et argumentative. Le traitement de la question de l’adaptation prendra tout son sens dans la séquence sur les Réécritures en classe de 1ère L. Les ateliers de mise en voix et d’improvisation permettront d’encourager l’estime de soi par la prise de parole, de favoriser l’expression personnelle au sein du groupe et d’améliorer l’expression orale. L’enregistrement radiophonique et les ateliers de création sonore permettront de développer l’imaginaire sonore et musical des élèves, ils développeront aussi leurs compétences numériques.

Article publié sur le site du CDN de Sartrouville

Ajouter un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom